maliweb.net

Première édition du festival des communautés de culture songhay : Contribution à la paix et au vivre ensemble

maliweb.net - L’Association des communautés de cultures Songhay en mouvement –Ir Ganda a célébré du 15, 16 et 17 février 2024 sur les berges du fleuve au palais de la

Première édition du festival des communautés de culture songhay :  Contribution à la paix et au vivre ensemble

Mali Tribune il y a 2 mois - @Actualité

0

L’Association des communautés de cultures Songhay en mouvement –Ir Ganda a célébré du 15, 16 et 17 février 2024 sur les berges du fleuve au palais de la culture, la première édition du festival des Communautés de culture Songhay. Ce festival a été l’occasion pour célébrer la communion et la résilience pour le Mali malgré les multiples crises que le pays traverse.  Aussi contribuer à la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble.

L’Association des communautés de cultures Songhay en mouvement –Ir Ganda n’est pas un regroupement humain fondé sur une base ethnique, géographique ou administrative. Plutôt en tant qu’association à part entière de la société civile du Mali.

L’expression cultures Songhay est une vision holistique d’Ir Ganda (notre terroir) qui attend renouer et revivifier les liens sociaux, historiques et culturelles entre les populations du Nord  après des années de soubresauts liés au terrorisme.

Après son lancement à Gao en mai 2017, l’Association des communautés de cultures Songhay en mouvement –Ir Ganda a mené plusieurs activités (colloques, séminaires, ateliers, conférences) qui ont permis la production de la documentation. Desdites documentations ont été mises à la disposition des autorités comme contribution à la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble pour la reconstruction de l’édifice national.

C’est dans ce contexte de contribuer à la paix du vivre ensemble pour la reconstruction de l’édifice nationale que s’est tenue  du 15, 16 et 17 février 2024 sur les berges du fleuve au palais de la culture la première édition du festival des Communautés de culture Songhay de l’ Association des communautés de cultures Songhay en mouvement –Ir Ganda en présence du ministre en charge de la Culture et celui du ministre de la Justice garde des sceaux représentant le Premier ministre. Également d’autres représentants des pays qui partagent la même culture Songhay comme le Niger, le Burkina, le Bénin et le Maroc.

Durant trois jours, la capitale malienne Bamako a vibré au rythme des tam-tams de la culture Songhay.  Ir Ganda a fait de ce festival un véritable melting-pot culturel pour prôner le dialogue, la réconciliation nationale et la cohésion sociale entre les filles et fils du Mali, à travers la découverte et la dextérité des arts culinaires Songhay, des soirées de prestation de groupes musicaux traditionnels et modernes avec au cœur le folklore Takamba, etc.

Ce festival dont le thème est : ”communion et la résilience pour le Mali” s’abreuve dans les réalités que vivent les Maliens avec le fléau du terrorisme, les attaques barbares, de l’impasse politique de la Transition et la conjoncture économique que traverse le Mali. Cet évènement a permis à tous les Maliens (Bambara, Songhay, Peulh, Dogon…) de se trouver autour dans la gastronomie songhay (le Fakou hoye, le Widjila, Alabadja…) pour échanger sur l’avenir du pays.

C’est dans une ambiance festive que se sont baissés ce samedi 17 février les rideaux de cette  première édition du festival des Communautés de culture Songhay.

”Nous voici au terme de la première édition du festival des Communautés de culture Songhay. Grâce à l’engagement de tous, ce festival a répondu à toutes les attentes. Pendant trois jours, le grand public a eu droit à un voyage virtuel dans le vaste terroir de l’espace Ir-ganda en étant en un seul endroit sur les berges du fleuve Niger. Les festivaliers nous ont  montré la culture Songhay dans toute sa diversité…”, a  souligné le président de l’Association Ir Ganda Ousmane Issoufi Maïga, lors de son allocution de clôture.

Le ministre de la Culture Andogoly Guindo s’est dit très content d’être malien et aussi comblé de joie de la réussite de cette première édition du festival des Communautés de culture Songhay.

”Pendant ces trois jours, nous avons pu apprécier toute la diversité et la richesse de cette culture Songhay. Cette première édition faut-il le reconnaître, a été une véritable apothéose culturelle pour la simple raison que pendant ces trois jours se sont produits sur les berges du fleuve Djoliba toutes les expressions culturelles du Songhay. Cette première édition du festival des Communautés de culture Songhay a été un succès franc et une parfaite réussite.”, a magnifié le ministre Guindo dans discours de clôture.

Ousmane Mahamane    

Commentaires via Facebook :