maliweb.net

#Mali : Le gouvernement dénonce des informations attribuées à l’Alliance des États du Sahel

#Mali : Le gouvernement dénonce des informations attribuées à l’Alliance des États du Sahel

L'Essor il y a 2 mois - @Actualité

0

Des fakes news circulent encore sur les réseaux sociaux concernant l’Alliance des États du Sahel (AES). Ces campagnes de diffusion de fausses informations visent à manipuler l’opinion publique et à affaiblir les États membres et leurs Institutions.

Dans la nuit du lundi au mardi 20 février 2024, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a dit constater avec une vive souffrance l’utilisation pernicieuse ou abusive du nom « Alliance des États du Sahel ou AES » dans les comptes ou nom d ‘utilisateurs dans les réseaux sociaux, notamment dans le réseau X, pour diffuser des informations attribuées à cette Alliance ou à ses pays membres, entretenant ainsi la suspicion ou la confusion.

Le ministère en charge des Affaires étrangères souligne que l’AES ne dispose, à présent, d’aucun compte sur les réseaux sociaux. « Sa communication est, de nos jours, assurée par des canaux officiels internes des États membres », précise la source ministérielle, tout en saisissant cette occasion pour mettre, à nouveau, en garde, les personnes qui se livrent à ces pratiques d’usurpation. et de désinformations de les cesser immédiatement et de fermer les comptes inappropriés ouverts. Cela, poursuit la note ministérielle, au risque de s’exposer à la rigueur des textes en vigueur en la matière.

Faut-il rappeler que le ministère en charge des Affaires étrangères avait fait un démenti formel en mi-novembre 2023 sur les informations de ce faux compte en ce sens que « l’AES » ne répond pas à cette page. Ce faux compte sur le réseau social X (anciennement twitter) « @AEsahel » attribué à l’Alliance des États du Sahel avait publié, le 11 novembre 2023, un texte dit « Déclaration de l’Alliance des États du Sahel » sur la situation au Mali, notamment à Kidal.

Ces fausses nouvelles qui prospèrent sur les réseaux sociaux aboutissent à créer une véritable fracture de l’information parmi la population. Il serait donc nécessaire de pouvoir accéder à des sources légitimes, fiables et vérifiées. Pour éviter que tous les influenceurs ou escrocs utilisent frauduleusement le nom d’autrui pour gonfler leur audience à travers des faux comptes.

Souleymane SIDIBE

Commentaires via Facebook :