maliweb.net

Lettre à grand-père : En toute courtoisie !

Lettre à grand-père :  En toute courtoisie !

Mali Tribune il y a 2 mois - @Actualité

0

Oui cher grand-père, c’est avec délicatesse, souplesse et politesse et en toute courtoisie que je t’envoie cette lettre pour t’informer que désormais, au Mali, nous avons un nouvel élément constitutif d’infraction. Oui grand-père, si sous d’autres cieux, les juristes n’ont que trois éléments, pour qu’un acte soit infractionnel, nous, on a désormais le manque de courtoisie ou la mauvaise attitude.

Oui, oui grand-père ! Pour le moment, ce nouvel élément vise seulement quand un citoyen se prononce sur la situation du pays. Genre dire qu’il n’y a pas d’électricité au Mali. Soubhanalahi ! Il y a l’électricité. Pardon ! Genre dire qu’il n’y a pas d’eau au Mali. Il faut le dire avec politesse, délicatesse, souplesse et courtoisie !

Oui grand-père ! Sinon toute dénonciation avec un ton genre ‘’Am Bé Boooooo !’’, c’est MCA-directe ! Pour parler sur le Mali ou parler aux dirigeants maliens, il faut baisser la voix. Parler doucement et calmement. Être souple et courtois. Ne pas hausser le ton et ne pas avoir de mauvaise attitude sauf si tu es de Banconi. Là-bas, il n’y a pas ‘’d’autoroute’’ et certains parlent et comme ils le veulent.

Je sais que tu vas te demander qu’en est-il du caractère général et abstrait de la règle de droit ? Moi-même, je me demande. Car normalement, si en parlant avec délicatesse et courtoisie, cela enlève le caractère pénal, cela doit être général pour tous les actes. Il doit désormais suffire d’inclure la courtoisie et la délicatesse dans un acte pour qu’il ne soit plus une infraction. Normalement !

Oui, oui, dans ce cas celui qui brûle le feu de signalisation avec courtoisie, ne doit pas, être contrevenant. Celui aussi, qui vole et avec courtoisie, ne plus être poursuivi. Et même celui qui tue dans la souplesse, doit être exempt de poursuit. La courtoisie, la délicatesse et la souplesse dans les gestes doivent être des circonstances atténuantes pour tous et toutes les infractions.

Quel génie du droit, en plus de l’élément matériel, l’existence de l’acte ; l’élément légal, son existence dans le code pénal en clair et net et enfin, l’élément intentionnel, nous voilà à un autre élément. La discourtoisie. Oui celui qui parlant de la situation du pays, fais des gestes sans courtoisie, sans délicatesse, pourrait se trouver, je ne sais où.

Cher grand-père, je m’arrête là, dans cette 236ème lettre. Je t’invite à lire ma lettre avec un esprit de délicatesse et de courtoisie. Car il y a vraiment de la courtoisie dans la lettre. Souple et puis poli. Je te dis, excellente semaine dans la délicatesse et la souplesse. A mardi prochain. Inch’Allah !

 

Lettre de Koureichy

 

Commentaires via Facebook :