maliweb.net

Brèves : EDM Tombouctou : En arrêt partiel

Brèves :  EDM Tombouctou : En arrêt partiel

Mali Tribune il y a 2 mois - @Actualité

0

Le PSDA recommande
La ville de Tombouctou

Dans une note d’information diffusée le vendredi 16 février dernier, l’agence régionale d’EDM Tombouctou a informé sa clientèle qu’elle procédera à l’arrêt partiel de sa Centrale thermique à partir du samedi 17 février. La raison évoquée est la volonté des responsables de « faire une gestion rationnelle du peu de combustibles disponibles ». Cette nouvelle mesure qui va sans doute entraîner des perturbations en fourniture d’énergie va causer une privation d’électricité de 20h par jour (de 14h à 18h) les jours ouvrables et de 18h par jour (de 12h à 18h) les jours non ouvrables.

Festidibi : Menace sur des espèces protégées

Cette année, au festival de dibiterie, il a été proposé des viandes exotiques au plus courantes. Parmi les viandes proposées, le crocodile. Or, au Mali, le crocodile est une espèce protégée, ce qui fait que, de facto, sa viande ne devrait pas se trouver sur le gril des viandes comestibles. Les organisateurs doivent y veiller.

Union Africaine : La Mauritanie prend la présidence

L’Union Africaine a tenu, les 17 et 18 février, sa 37e session ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement à Addis-Abeba. A l’issue de deux jours de travaux, la présidence tournante est revenue à la Mauritanie. A ce titre, le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani va diriger l’organisation continentale durant l’année 2024. Il succède à Azali Assoumani, président des Comores.

Police Nationale : Des centaines de nouveaux commissaires

La cérémonie de sortie de la 19e promotion des élèves commissaires de police s’est tenue le jeudi 15 février à Bamako. Baptisée au nom de feu Lieutenant-Colonel Tiékoro Bagayoko, la promotion compte 369 nouveaux commissaires dont 56 personnels féminins. La cérémonie de sortie intervient après que les Commissaires aient « relevé le défi d’une formation de dix mois pour mériter leur place aux plus hautes sphères de commandement. » Avec une moyenne de 16,88 sur 20, le Commissaire Emmanuel Kodio a été le Major de sa promotion. Parrain de cette 19e promotion, le feu Lieutenant-Colonel Tiékoro Bagayoko a servi la police nationale de 1968 à 1978. Une durée jamais égalée à ce jour, a indiqué la cellule de communication de la présidence de la République.  Pour sa part, le directeur général de la Police nationale, le Contrôleur général de Brigade Soulaïmane Traoré, a fait savoir que les nouveaux commissaires seront déployés dans les nouveaux commissariats et postes ouverts à travers le pays. « C’est sous l’impulsion du Chef de l’Etat que nous avons ouvert et équipé plusieurs nouveaux commissariats et postes de police dotés d’un effectif complet de fonctionnaires entraînés et bien armés. Nous sommes désormais présents à Kidal, à Kémacina, à Yorosso, à Kolokani, à Yélimané et en attente de déploiement à Tessalit.  De la même façon, nous avons pu ouvrir des postes supplémentaires de la Police de l’Air et des frontières depuis le mois d’octobre dernier dans les villes de Kidal, de Gao, de Tessalit, de Tombouctou, Mopti, Nioro du Sahel et Sikasso », a-t-il dit.

Covid-Gate : Des sanctions pleuvent

A l’issue du Conseil des ministres du mercredi passé, le gouvernement a annoncé l’abrogation de plusieurs décrets de nomination. Au niveau du ministère de la Santé, plusieurs directeurs généraux ont été emportés par ce vent de colère en raison de la poursuite judiciaire lancée contre eux dans le cadre de l’affaire relative à la gestion du fonds Covid-19. De son côté, le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social a proposé au Conseil l’abrogation de certains décrets portant nomination. Cela, après la découverte d’un vaste réseau de fraudes ayant entaché la crédibilité du concours de recrutement dans la Fonction publique de l’Etat, exercice budgétaire 2023. Comme demandé, le Conseil des Ministres a procédé à l’abrogation desdits décrets de nomination.

Rassemblées par

Alassane

Commentaires via Facebook :