Guinée Matin

Finale Nigeria-Côte d’Ivoire de la CAN : l’analyse de Luc Valéry Kwamé

Comme indiqué précédemment, les supers eagles du Nigeria et les éléphants de Côte d'Ivoire s'affrontent dans la soirée de ce dimanche, 11 février 2024, pour la finale de la coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2023. À l’issue de ce match, on saura qui du Nigeria ou de la Côte d'Ivoire succédera au Sénégal, le tenant

Finale Nigeria-Côte d’Ivoire de la CAN : l’analyse de Luc Valéry Kwamé

Guineematin.com il y a 17 jours - @Actualité

0

Comme indiqué précédemment, les supers eagles du Nigeria et les éléphants de Côte d’Ivoire s’affrontent dans la soirée de ce dimanche, 11 février 2024, pour la finale de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023. À l’issue de ce match, on saura qui du Nigeria ou de la Côte d’Ivoire succédera au Sénégal, le tenant du titre de la dernière édition. 

Interrogé par l’équipe régionale de Guineematin.comLuc Valéry Kwamé, ressortissant ivoirien et enseignant résidant à N’Zérékoré, pense à un match équilibré sans cadeau pour les Ivoiriens, même s’il reste optimiste pour la victoire des éléphants.

« Il faut signaler qu’en tant qu’Ivoirien, je souhaite que la Côte d’Ivoire gagne. Mais, ma petite notion de footballeur m’amène à dire que ça serait un match de 50/50 », a introduit Luc Valéry  Kwamé.

Luc Valéry Kwamé, ressortissant ivoirien résidant à N’Zérékoré et enseignant de profession

Évoquant les quelques difficultés et avantages de part et d’autre de ces deux équipes, cet enseignant passionné du ballon rond reste optimiste sur la victoire de la Côte d’Ivoire. « La Côte d’Ivoire vient de loin. C’est vrai qu’elle a gagné le Sénégal et toutes ces équipes qu’elle a eu à affronter ; mais ce qui reste clair, c’est qu’aucune de ces équipes ne part en tant que favorite pour cette finale. Le Nigeria a un bloc défensif très solide et compétent. La preuve est qu’ils n’ont encaissé qu’un seul but tout au long de cette compétition. Or, la Côte d’Ivoire a encaissé plus de 5 buts. Sur ce plan, nous voyons un potentiel avantage du Nigéria sur la Côte d’Ivoire. Et, ils vont jouer sous pression, ce qui veut dire que le Nigeria est en avance. Le problème de la Côte d’Ivoire est le changement de la défense. Il y a un remaniement. Est-ce Singo qui est sorti pour faire la victoire de l’équipe sera reconduit ? C’est la plus grosse question. Nous savons que probablement Ndika et Justin vont rester. L’autre question est de savoir est-ce que les coupeurs latéraux que sont Kossonou et Willy Boly vont être de la partie ? Donc, Il y aura beaucoup de changements. Dans l’entrevue, on peut compter sur ce trio de départ. Je sais que les éléphants vont ainsi mouiller le maillot pour s’offrir cette finale, mais nous devons savoir que le Nigeria est aussi expérimenté et solide derrière. C’est une finale, et une finale se joue pour la gagner. Peu importe la manière de gagner. S’il faut aller jusqu’à la prolongation, ce qui est sûr, les ivoiriens vont gagner la partie. Et, pour savourer cette victoire, je compte surtout sur les attaquants sans exception auxquels s’ajoute le soutien du public », a fait savoir monsieur Valéry.

Par ailleurs, le sportif enseignant lance un message de courage et d’humilité aux jeunes joueurs de l’équipe nationale Ivoirienne pour enfin célébrer cette victoire de demain.

« Le message que je lance est déjà compris. Parce qu’ils ont compris depuis la déroute contre la Guinée équatoriale, y compris l’amertume et les pleurs. Alors si Dieu les a sortis de cette calamité et aujourd’hui ils sont en finale, c’est Dieu seul qui peut nous faire gagner et je l’espère bien. Nous sommes des supporters très loin de là-bas, mais eux-mêmes ils sont concernés par les bénéfices après avoir remporté la coupe. La seule chose qu’il faut avoir aujourd’hui et demain c’est d’être humble pour que Dieu puisse nous relevé », a laissé entendre Luc Valéry  Kwamé, enseignant de profession.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah et Jean David Loua pour guineematin.com

Tel : (+224) 620-16-68-16/ 666-89-08-77

Articles similaires