DAKARACTU.COM

DECLARATION DES MAIRES ET PRESIDENTS DE DEPARTEMENT

Dakaractu il y a 8 jours - @Actualité

0

DECLARATION DES MAIRES ET PRESIDENTS DE DEPARTEMENT
Notre pays, le Sénégal, a été toujours cité de manière récurrente comme modèle de démocratie, de paix, de stabilité et de cohésion sociale. Cette réputation est l’œuvre de plusieurs générations de citoyens, d’acteurs politiques, économiques culturels et d’intellectuels. Le Président Macky Sall a su préserver et renforcer cette perception et ces acquis en les amplifiant très considérablement.

 Les performances macro-économiques du Sénégal portées par le PSE et combinées à une audacieuse politique d’équité sociale et territoriale forcent le respect et l’admiration de tous. A cela s’ajoute une courageuse politique diplomatique qui place au centre de ses préoccupations la souveraineté nationale, les intérêts du Sénégal et de l’Afrique.

Il en été ainsi dans la réaffirmation de la position du Sénégal relativement à la guerre en Ukraine, la réforme du système des nations unies, l’adoption de lois et de règlements de sauvegarde de nos ressources pétrolières et gazières, etc.
En raison de sa posture républicaine et patriotique, sa stabilité et son ancrage démocratique, ses ressources et ses performances, le Sénégal est un État très respecté et envié.

Pour l’intérêt de tous, cette paix, cette stabilité et cette cohésion sociale doivent être préservées à tout prix.

Le pays connait, aujourd’hui, une crise profonde et inédite de nature à pouvoir saper les fondements de notre République, à la rendre vulnérable, l’exposer ainsi à l’installation durable d’un chaos et remettre en cause nos acquis démocratiques. Ce serait au détriment de tous et très dommageable pour notre pays, pour notre nation. 

Nous devons nous convaincre que la découverte de ressources pétrolières a suscité des convoitises de forces extérieures qui ont tout intérêt à fragiliser notre État pour exploiter à leur guise nos ressources naturelles. Ces puissances auraient souhaité avoir en face un Etat déstructuré et déstabilisé pour exploiter à leur guise nos précieuses ressources.
 
Faisant suite aux contestations issues du parrainage et à la publication de la liste des candidats à l’élection présidentielle et tenant compte de la demande de la plupart des candidats de l’opposition, du vote de la loi reportant les élections, Son Excellence Monsieur le Président de la République a abrogé le décret portant convocation du corps électoral. Il a aussi, dans la foulée, confirmé sa décision de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle et invité à un dialogue national.

Ce report des élections et l’ouverture d’un dialogue entre tous les acteurs concernés pour définir ensemble des règles électorales consensuelles, auditer le fichier électoral conformément à la demande de plusieurs candidats de l’opposition est plutôt une mesure salutaire d’apaisement qui peut éviter à notre pays des crises pré et post électorales qui fragiliseraient notre démocratie et qui jetteraient le discrédit sur nos instituions.

 Nous, les exécutifs territoriaux, maires et présidents de départements, prenant la pleine mesure de nos responsabilités en notre qualité de représentants légitimes et porte-voix des populations :

Félicitons et remercions Son Excellence Monsieur le Président de la République pour sa clairvoyance, son patriotisme, son courage et le sacrifice consenti au détriment de ses intérêts personnels ;

Marquons notre adhésion totale et notre soutien à la décision de report des élections conformément à la loi votée dans ce sens par l’Assemblée nationale ;

Invitons la Communauté internationale à respecter la souveraineté de notre pays et à se garder de toute forme d’ingérence ou toute interprétation sélective et tendancieuse de nos textes législatifs et réglementaires ;

Invitons les populations, les jeunes en particulier, à bannir et à proscrire toute initiative de nature séditieuse propre à détruire nos infrastructures et édifices publics au grand dam de nos populations.

Engageons les acteurs politiques à répondre au dialogue et à assumer publiquement leur position en appelant au calme et à la sérénité ;

Invitons les populations à rester vigilantes face à l’influence destructrice des réseaux sociaux dans leur propension à diffuser des fakenews dommageables à la paix, à la sécurité et à la crédibilité de nos institutions.
Nous nous engageons à accompagner ce processus de dialogue et de réconciliation nationale pour le seul intérêt de notre peuple et de notre nation
                                                                     Fait, le 12 février 2024

www.dakaractu.com